Épistémè

Michel Foucault a fait une proposition intéressante, celle de mettre en avant des ensembles épistémiques homogènes qu’il nomme « épistémè ». Le concept d’épistémè sous-entend que tout auteur savant de la période considérée, qu’il en soit conscient ou pas, raisonne à partir de concepts et d’une vision du monde qui définissent des problématiques obligées. Décrire une épistémè, c’est retrouver et résumer la cohérence de ces manières de penser qui saturent l’espace intellectuel d’une époque. L’épistémè ainsi conçue associe un ensemble de notions, principes, concepts, méthodes, qui s’épaulent et se répondent. Pris ensemble, ils présentent une forte cohérence, ils forment une structure homogène.