Récit

On peut qualifier de « grand récit » la conception du monde qui est largement partagée au sein d’une culture. Les mythes (traditionnels et religieux), forment de tels récits. Il est possible et souhaitable de construire des grands récits qui diffèrent des mythes. Ce seront des récits philosophiques qui proposent une conception rationnelle et plausible au vu des connaissances scientifiques. À la différence du mythe traditionnel, le récit philosophique n’est pas gouverné par l’imaginaire ou par des structures narratives qui lui seraient propres. On pourrait le définir comme une conception d’ensemble qui n’est ni métaphysique, ni idéologique, qui apporte du sens et de la cohésion sociale tout en restant réaliste. C’est une tâche majeure de la philosophie que de proposer de tels récits.


© 2016 Philosophie et connaissance
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons – Attribution – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification.